Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 13:52

Depuis l’aube des temps, chaque individu sur cette terre n’a de cesse de trouver l’âme sœur par quelques moyens que ce fussent. Notre quête est éternelle lorsque l’on doit trouver l’être aimé, mais cela est un éternel recommencement depuis la nuit des temps…

D'après la mythologie grecque, l'espèce humaine est née de l'androgyne. Un androgyne était formé de deux êtres de sexes opposés couplés ensemble. Deux êtres en un seul. Fiers de leur double nature, les Androgynes voulurent défier les Dieux, et notamment Zeus, en tentant d'accéder au royaume des Dieux. Ceux-ci, en colère, et par la voix et les éclairs de Zeus, décidèrent de punir les androgynes en les séparant en deux êtres distincts. Ainsi seraient nés les hommes et les femmes tels que nous sommes aujourd'hui. Les Androgynes séparés furent bien tristes et entreprirent de se retrouver.Leur quête était généralement longue. Le mythe dit que l'amour ne serait qu'un sentiment de manque de cet état d'unicité entre deux êtres. Ainsi, l'âme sœur, l'être aimé, pourrait être la partie de l'androgyne qui vous a été enlevée par la colère des Dieux Grecs. Un mythe pour décrire ce qu'est l'amour, et qui, finalement, représente bien tout ce que l'on peut ressentir lorsqu'on a trouvé l'âme sœur ou l'amour de sa vie...

 

L’âme sœur l’ai-je enfin trouvé moi qui me suis trompée maintes et maintes fois ? Un jour ma route rencontra celle d’un homme qui allait bouleverser mon destin, moi qui n’espérait plus rien de cette vie sur ce tchat virtuel en 3D dont je vous ai parlé auparavant. Mes aventures amoureuses précédentes me donnèrent un gout amer et je ne croyais plus en l’amour d’un homme sincère et honnête sur ce genre de site et surtout un homme vraiment amoureux d’une femme qui soit elle-même en toutes circonstances. Celui qui ouvrit les portes du paradis puis celles de mon cœur s’appelle Denis et avec sa voix charmante il a su déceler la vraie femme que j’étais par ses taquineries et son charisme d’animateur radio. Sa voix enchanteresse illumine mes nuits les une après les autres et mes doux rêves mêmes érotiques soient-ils sont que pour lui seul. Est-ce un mal de rêver de quelqu’un qui reste un fantasme à 500 km de chez soi, et vivre une vie parallèle même à travers cet écran qui nous sépare et nous réunit à la fois, seconde après seconde, minute après minute, heure après heure, jour après jour, semaine après semaine, mois après mois et année après année enfin je l’espère de toute mon âme. Tout ce temps passé avec lui, je découvre un homme merveilleux et fantastique, un homme équilibré sentimentalement et qui partage ce qu’il a de plus précieux au monde son cœur d’être humain mais surtout celui d’un amoureux transi de 15 ans, comme on en a toute rêvé lorsque nous regardions « la Boum » avec  Sophie Marceau. La beauté du cœur se mesure à ce que l’on en fait et qu’on a envie de partager avec l’être aimé et toi Denis mon amour, tu as tout pour être l’élu enfin, le seul et l’unique qui mérite tant d’amour et de tendresse de ma part. Malgré notre différence d’âge de 17 ans, tu n’es plus un gamin dans le jeu des sentiments amoureux, la vie t’a forgé tel que tu es et je remercie ce destin qui nous a enfin réuni, moi qui poursuivait ma route depuis 18 mois sur ce site je n’ai jamais rencontré un homme tel que toi qui sait aimer à ce point-là. Ton amour tu me le donnes tous les jours que nous nous parlons, nous baladons, nous faisons l’amour même virtuellement, et nous fantasmons sur un monde meilleur à construire à deux, juste toi et moi et personne d’autre autour. Notre cocon nous le construisons jour après jour, brique après brique et le ciment pour que toutes ces pierres tiennent entre elles ce n’est que notre amour qui nous lie à jamais. Pour le commun des mortels, cela peut être dur à comprendre mais oui nous pouvons aimer plusieurs personne en même temps, et je suis une adepte depuis des années de l’amour platonique et des rencontres amoureuses virtuelles,cependant celui-ci est plus que platonique, il est surréaliste à la fois mais si réel en tout point.

 

Toi et moi c’est longue histoire à écrire chapitre après chapitre, dont le prologue commencerait ainsi : un jour un gentil vampire rencontra une jolie fée et en tomba fou amoureux mais il cacha ses sentiments et la petit fée ne vit pas que son bonheur était devant elle à portée de main, et ce qu’il lui a fait peur c’était les mauvaises relations de ce gentil vampire autrefois surnommé le vieux sorcier. Après de multitudes aventures, ils se retrouvèrent et mis de côté les vilaines méchancetés des autres, car ce qui nous tue pas nous rend plus fort, et malgré les réticences de leur entourage respectif, ils s’aimèrent encore plus profondément et ne voulurent plus être séparés par qui que ce soit. L'amour est un miracle en soi, à nous de le préserver pour qu’il reste celui qu’on a souhaité depuis longtemps. Oui Denis, mon chéri, mon tendre mari car je t’ai épousé entre temps (et oui sur ce site on peut se marier virtuellement), aucun mot ne pourra décrire tout ce que je ressens à l’intérieur de mon être, celle  qui attendait sa résurrection prochaine comme celui du phœnix. Tu es l’être le plus délicat que je connaisse, le plus doux par tes mots d’amour, tu n’as pas peur de le dire haut et fort ton amour pour moi ta petite femme chérie même quand tu mixes pour la radio en live. Tu as su découvrir ce que je cachais aux autres depuis des années, je me suis investie corps et âme dans cette nouvelle relation amoureuse car je sens que c’est enfin, oui enfin la bonne, la vraie, l’unique, l’ultime, l’indécelable, l’éternelle, la sublimée, la sincère, la véritable, la totalité de mes espérances sont en toi, et rien que pour toi mon adoré, mon aimé, mon tendre cœur. Malgré nos deux caractères bien  trempés, nous trouverons toujours un compromis ou une concession pour vivre notre amour et le faire grandir même si cela doit gêner les gens qui ne croient pas en notre belle histoire d’amour virtuel au départ, mais qui se transforme petit à petit en réalité car pour moi dès que les sentiments apparaissent, ils sont là , bien réels, constants et pas insignifiants comme certains pourraient le croire avec leur faux semblant à deux balles, non ils sont grandissants même, car si nous mettons du nôtre cet amour ne pourra être que sublimé, insensé peut être mais tellement bon à vivre et à renaitre pour ceux qui n’y croyaient plus.

 

Tu es toi, je suis moi, nous ne faisons plus qu’un, un seul être celle du mythe des androgynes de la mythologie grecque, car nous recherchons tous deux la moitié de l’autre et là nous l’avons trouvé , qu’en penses-tu mon tendre amour à moi, rien qu’à moi, et je ne voudrais pour rien au monde que cela s’arrête, je ferai tout mon possible pour que tout fonctionne entre nous, même à mettre ma jalousie et mon caractère de sale gosse capricieuse de côté ! Denis tu es un être cher à mon cœur maintenant, soit digne juste cela de cet amour que je te porte et je te donne sans regret, prend soin de mon cœur comme je prendrai soin du tien désormais, deux chemins se sont croisés et ne forment plus qu’un, et c’est sur cette route que j’ai envie d’avancer avec toi main dans la main pour vivre intensément chaque jour que Dieu nous accorde, alors regardons dans la même direction mon amour et laissons parler nos deux cœurs maintenant à l’unisson car ils battent tous les deux au même rythme endiablé depuis notre première rencontre et cela depuis plus d’un mois.

 

 

 

 

 
Partager cet article
Repost0
9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 12:10

Est-ce le destin,

Qui se présente,

Ou suis-je pensante,
Devant lui,
Qui se tient ici.

 

Je ne peux arrêter de le regarder,
De lui dire je t'aime tant,
Je me sens amoureuse,
Et tellement heureuse.

 

Il est fort et grand,
Comme dans mes rêves d'antan,
Ses cheveux sont magnifiques,
C'est un instant magique.

 

Je ne peux définir,
Cette envie de fuir,
Je me dis que je ne le mérite pas,
Mais il est bien là pour moi.

 

Le rêve devient réalité,
Et c'est un moment magique,
Tout devient rose,
Comme une prose,
Le monde semble parfait,
Encore plus sous ses traits,
Lui le prince charmant,
Que j'aime tant.

Partager cet article
Repost0
9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 12:00

L'été arrive à grand pas,

Mais elle ne sait pas,

Que le grand amour,

Va sonner à sa porte.

 

Le prince charmant,
Qu'elle attendait depuis longtemps,
Vient à elle à présent,
Prendre sa main par amour,
En ce beau jour.

 

L'automne est enfin là,
Le prince à côté de soi,

Mais elle n'y croit pas,
C'est tellement beau,
Un si grand cadeau.

 

Elle voudrait maintenant,
Voyager dans le monde,
Sans compter les secondes,
Et vivre cet amour,
Plus beau chaque jour.

 

Elle est si heureuse,
Cette femme amoureuse,
Cette beauté merveilleuse,
Qui enfin vit sa vie.

 

 

Partager cet article
Repost0
30 août 2011 2 30 /08 /août /2011 18:24

Par un beau week-end prolongé du 14 juillet, mes yeux se posèrent par hasard sur un homme qui allait changer le cours de mon existence virtuelle sur ce site en réseau dont je vous ai déjà parlé auparavant. Un bel hidalgo ensoleilla ma vie monotone et morose ce matin là, moi qui n’espérais plus aucune relation intéressante et sincère. Tu avais un regard qui brillait de mille feux, ces feux qui illuminent toute une vie et dont la flamme du désir reste à jamais visible aux yeux des amoureux de la vie. Ton regard vert émeraude me transperça comme la flèche de Cupidon un jour de St Valentin, mais on n’était pas en février mais un beau jour d’été ! Ton nom respirait la magie des instants oubliés de notre enfance si chère à notre cœur, et qui me fit virevolter comme une hirondelle un jour de printemps rayonnant plus que jamais, avec ses rayons de soleil qui vous caressent les joues par une douce chaleur enivrante.

On était comme Adam et Eve dans ce paradis perdu où la pomme fut bientôt notre fruit aussi défendu mais bien plus tard, car la première des choses était la rencontre, l’approche de l’autre, le sentiment de découverte de l’autre, le test ultime pour commencer une relation humaine sur de bonnes bases. Tu me racontas ton épopée d’amours déchues et sans intérêt, moi celui de mes partenaires de jeu qui ne furent pas la hauteur de mes espérances lointaines et secrètes. Deux cœurs esseulés nous furent, pour ne former plus qu’un bientôt, un cœur saillant, rouge vif, fait de désirs insoupçonnés qui ne demandèrent qu’à être réalisés, au plus grand bonheur des deux protagonistes que nous furent tous les deux. Amères désillusions, et déceptions multiples furent notre pain quotidien pendant plus d’un an, amour sans lendemain et tricherie de l’autre, on avait tout vécu similairement. Donc affronter des jours meilleurs ne nous faisait pas peur, ensemble nous vaincrions nos craintes de ne pas être aimé pour ce qu’on était au fond de nous : des êtres tendres au cœur pur et loyal, honnête et sincère, notre devise à tout deux !

Oublions chagrin et lassitude d’une vie sans but dans cette deuxième vie, offrons-nous la chance de nous connaitre d’avantage car en une soirée nos âmes perdues s’ouvrirent et se confièrent mutuellement nos secrets le plus intimes. Toi avec ton regard perçant, moi avec mes mots francs, nous firent ce que beaucoup nous envièrent dorénavant une union parfaite, une symbiose entre deux êtres qui pour eux rien n’est impossible, surtout pas une belle histoire d’amour virtuelle si inespérée commencée dans un camp de naturistes virtuel, paradis des amoureux de la vie libre et sereine.

Mon Mendosa, l’amour que j’ai pour toi, n’a plus de mots pour l’expliquer, quand je te regarde en face de moi derrière ton écran je sais qu’au fond de toi bat le même cœur que celui que j’ai, à l’unisson d’une douce mélodie que peut écrire Goldman. Toi si surprenant dans ta façon de parler ton humour désopilant, ton rire communicatif me fait oublier toutes les misères que j’ai pu vivre sur ce maudit site, et toutes les rencontres fortuites et insipides. Je t’aime pour l’être charmant que tu représentes , pas pour tes pixels , ni tes atouts de Don Juan beau comme un dieu, non je t’aime pour l’être cher qui se révèle à moi en toute simplicité, humilité, sincérité et tout l’honnêteté que l’on croise rarement chez quelqu’un. Tu as été l’étincelle d’un monde que je croyais évanoui, la résurrection de sentiments à jamais enfouis, le désir de partager à deux les tout petits riens de la vie quotidienne réels ou virtuels. Avec toi je veux vivre un au-delà au dessus de tout ce dont j’ai rêvé, un monde aux multiples couleurs comme ces couleurs qui irisent le ciel un jour de pluie et de soleil ou un arc-en-ciel illumine ce ciel triste. Tu es mon rayon de soleil à toi seul, mon phare qui me dirige en pleine tempête où mon bateau en perdition pourrait se perdre, mais je suis cette lumière celle de ton regard flamboyant  et de ton cœur, et la vie s’illumine encore plus : tu me fais rêver à des jours meilleurs chaque jour qui passe qui ne sont désormais que du bonheur à l’état brut. Pour toi je suis ton diamant brut, et c’est toi par ton amour qui me façonne en diamant étincelant sur toutes les facettes dont se reflète ton amour unique et bienvenu.

Ensemble nous atteindrons le Nirvana du bonheur et de l’extase, envers et contre  tous, nous serons menés notre vie comme nous l’entendons à l’abri des jalousies, des moqueries et des mensonges des autres qui veulent détruire ce bonheur unique que nous construisons avec délectation et envie. Toi, moi, un duo gagnant qui prouve que l’amour virtuel peut remporter n’importe quel défi et n’importe quels obstacles mêmes insurmontables furent-ils !

O, mon capitaine, mon navire a échoué dans ses eaux lointaines et tu mas tendu la main ce jour d’été pour m’enivrer de ton parfum de délice et de malice. Alors oui croyez-vous ou ne croyez pas en le destin d’internet, il y a quelqu’un qui vous attend au détour d’un chemin encore faut t’il attendre la bonne personne, au bon moment, au bon endroit. Mon étoile m’a suivi comme celle des rois mages en Galilée et m’a fait découvrir l’amour au détour d’un sentier que je croyais perdu à jamais. L’amour est un vœu de tous sur cette terre encore faut-il y croire sincèrement et se donner les moyens d’ouvrir son cœur comme moi je l’ai ouvert depuis peu. On a tous quelqu’un dans notre cœur à aimer qui sera illuminé votre visage et votre fort intérieur pour que la paix rayonne à jamais en vous.

Mendosa, l’amour de ma vie, je crois en toi, je crois en nous, je crois au destin qui nous a réuni pour le meilleur et pour le pire, mais le pire est derrière nous mon cœur, car devant je vois que le mot bonheur qui s’avance à grand pas pour encore longtemps et longtemps encore.

Je t’aime, ta princesse aux milles saphirs qui pense à toi tendrement et à jamais…Bisous tendres et passionnés à l’être aimé que tu es et tu resteras éternellement dans mon cœur de Saphyr.

Epilogue :

 

Et comme toutes les histoires d’amour ont une fin la nôtre fut à son apogée très vite. Les rita mitsuko chantaient «  les histoires d’amour finissent mal en géneral» et bien ce fut le cas, tu as choisi de partir avec une de mes copines, celle qui manipule habilement le genre humain voir masculin, prétextant plutôt ta femme réelle qui était jalouse de moi et de notre relation complice, là tu réitère la même chose en pire vu ce qui t’attendra bientôt. Cette nouvelle conquête comme j’ai pu la connaitre depuis plus d’un an te dira : vu tes heures de connexion et les miennes ce n’est plus possible, ou tout autre baratin comme elle s’est si bien le faire, et te laissera cocu et sans nouvelles, te jetera comme un kleenex, et se lassera très vite de toi. Ahaha je rigole d’avance tu trouveras jamais le bonheur avec ce genre de fille qui ne pense qu’à de la coucherie et qui aime réconforter les hommes esseulés comme toi, mais cela te va si bien vu ton tempérament immature d’un grand gosse qui a besoin d’une maman pour s’épancher sur ses problèmes personnels, qui très vite soulent à force, oui tu n’es pas le nombril du monde même quand tu chantonnes à la guitare quelques mélodies de ton passé. Tu attiseras encore plus les foudres de ta femme réelle celle-ci prêt à guetter le moindre de tes faux pas comme tu as du faire durant le passé. Ce n’est pas en fuyant la réalité avec ce genre de poufs médiocres qui se cachent derrière un pc évitant le regard des autres car trop peu pour elle d’avouer leur embonpoint et l’image qui se reflète dans leur miroir n’attirerait même pas un Brad Pitt, et oui toi qui te croit irrésistible tu as encore beaucoup de chemin à parcourir et ne croit pas que tu rends folle les femmes de toi au contraire ça les amuse à un point tu ne peux même pas te douter. Tu ressentiras dans quelques semaines des moments d’amertume d’avoir rejeter tout ceux qui voulait t’aider, et bien sûr tu préfères te consoler dans les bras d’une vipère qui n’en a que faire de ta petite personne seule est important pour elle son tableau de chasse et son palmarès d’ex de ses copines à piquer, tu ne seras pas le dernier crois-moi, elle en est qu’à son 5eme d’ex de mes copains avec toi hélas pauvre insouciant que tu es. Ce qui fait le plus de mal c’est surtout que tu ne crois pas en mes paroles sincères moi qui t’aimait comme personne n’a su le faire, ah oui si tu arrêtais d’être indécis cela m’arrangerait bien, c’est noir ou blanc mais changer toutes les 5 minutes et se contredire sur ta vie misérable que tu mènes, en fait c’est que tu le veux bien sinon tu aurais pris le taureau par les cornes et que tu aurais changé de vie radicalement, alors arrête de te plaindre à tout va, et réagis voyons et prend des initiatives !

Evidement mon forfait téléphone que j’ai dépassé pour te réconforter pendant ton absence de ce tchat compte pour du pipo, c’est vrai je tenais pas à toi, non du tout, c’était du fun, comme beaucoup de choses, comme mon vidéo rama, mes poèmes enflammés, mon blog sur toi et j’en passe, mais une chose est sure maintenant, tu n’es pas un dieu, tu es rien dans cette vie, et même au lit virtuel tu ne sais pas faire vibrer une fille alors prend du viagra je crois tu as un problème sexuel plus grave que celui de ta femme qui se refuse à toi, et c’est vrai qu’en étant dorénavant avec une nana qui sexe Voice ça va t’aider plus, à empirer plus et à faire de toi l’être abjecte qui est devant moi et que je déteste le plus au monde, tu n’avais pas assez brisé mon cœur que tu dois me trahir en disant haut et fort jamais elle : «  cette fille c’est la dernière fille avec qui j’irai », mon œil les mecs tous les mêmes penser qu’avec votre sexe c’est tout  ce qui vous intéresse, alors profite de cette vie de misère que tu te construit dans peu de temps tu pleureras autant que j’ai pu pleurer, et cela sera le juste retour des choses mais je ne serai pas là cette fois pour te réconforter tu seras seul au monde comme toujours dans tes mensonges à deux balles qui tiennent pas la route, bon courage dans ce monde que tu t’es créé, à toi seul de trouver la bon chemin mais ce n’est pas gagné….

 
Partager cet article
Repost0
8 août 2011 1 08 /08 /août /2011 18:12

 

 

Bienvenue dans un univers que je ne connaissais pas avant d’y plonger par hasard il y a déjà 1 an au début d’avril 2010. Ce jeu comme beaucoup l’appelle est  un jeu communautaire en réseau, se traduirait par seconde vie, pour ne pas citer son nom en anglais car beaucoup d’adeptes l’ont pratiqué. Je vais vous raconter mon épopée depuis plus d’un an qui je crois va fasciner beaucoup de lecteurs chevronnés qui m’ont suivi depuis ces nombreuses années sur mon blog.

Tout a commencé par la découverte de monde d’idéal rêvé par tous sans jamais le connaitre en réel, dans ce jeu vous pouvez tout faire, tout inventer, tout créer, tout construire, et surtout rencontrer bon nombre de gens d’horizons lointains et différents par leur culture et leur religion. Tout ce petit monde dans un même univers fait d’étranges créatures qu’on appelle avatar, personnages suggérés sortis de nos imaginations respectives et fait de pixels comme beaucoup de ces cybernautes appellent.

Ma vie fut féerique au début ne connaissant rien je trouvais cela merveilleux et magique, découvrir tant de belles choses me paraissait in concevable et tellement irréel à la fois, et si époustouflant tant de technologie réunit dans ce concept de la 3D. Mon aventure débuta par hasard dans un monde médiéval où je connaissant personne je me fis vite des amis, enfin je le pensais, car j’appris avec le temps que vos pires ennemis sont vos amis les plus proches (à méditer pour certains). Ma quête commença donc par devenir dame de la cour dans une Sim médiévale où j’appris le rudiment des armes, épée celtique et arc (ma grande passion de toujours même la bas je pus le réaliser), pour combattre de méchants lycans, vampires, elfes, dragons, loups, enfin toutes sortes de bêtes à poil ou non, lol ! Mon destin se poursuivit  à devenir courtisane du roi qui y régnait, un être vilain cruel et sadique qui ne pu m’empêcher de me sauver avec un beau chevalier servant sur son beau cheval ailé noir. Notre histoire fut si forte que je croyais que ca durerait pour toujours mais quelle ne fut pas ma déception de découvrir déjà que la trahison et le mensonge furent de mises sur ce jeu. Il partit en changea de personnage pour que je ne le retrouve jamais en compagnie d’une bonne amie à moi enfin je le pensais. Les feux de l’amour furent le lot quotidien de mes aventures à suivre avec de bonnes ou mauvaises rencontres, il fallut beaucoup de ténacité pour  trouver des gens « normaux « sur ce tchat communautaire étant donné où beaucoup de skysophrènes, mythomanes, paranoïaques s’étaient donnés rendez-vous.

Mes histoires d’amour se succédèrent : après un DJ qui se prenait pour David Guetta, en fait quelqu’un sans réel talent, je fus séduit par un Don Juan qui ne pensait qu’à sa petite personne, puis vint le tour d’un costaud qui se prenait pour Popeye mais sans une once de personnalité ni de discussion, sans parler d’un vieux couguar sur le retour d’âge qui voulait savoir s’il pouvait toujours séduire des jeunes femmes de 30 ans de moins que lui. Apres sans suivirent des aventures sans lendemain où beaucoup d’hommes ne veulent pas s’impliquer dans une vie de couple, étant donné qu’ils fuyaient déjà un réel bien pesant. La plupart se défoulait à réaliser tous leurs fantasmes mêmes les plus pervers dans des Sim adultes ( faites pour le BDSM bien souvent) à la recherche du frisson absolue où le sexe est un moteur essentiel pour faire fonctionner ce site car beaucoup dépensent de l’argent certes virtuel mais convertis du dollar en euros , une belle somme s’accumulait ensuite. Malgré toutes ses péripéties non pas en Chine comme Tintin et Milou, vous avez l’opportunité  de voyager en vous téléportant d’un monde à l’autre , d’une Sim à l’autre ; ainsi vous faites Paris-Tokyo en peu de temps, un petit clic de souris et vous voilà parti au bout du monde à la découverte de nouvelles personnes avec qui vous pouvez communiquer grâce à un traducteur, vive la technologie sur le net !

Mon rêve quand je débutai sur ce site, où le graphisme est à l’apogée d’une nouvelle ère et où la technologie dépasserait son maitre en peu de temps, fut d’avoir une vie similaire à ma vie réelle, et pourquoi cela me diriez-vous ? J’ai une vie réelle si agréable qu’on veut inconsciemment la reproduire sur le même schéma identique car on est simplement de cette vie là que le destin a mis dans vos bras il y a déjà longtemps. Alors pourquoi vivre un nouvel amour tout simplement l’excitation du renouveau  d’une nouvelle belle histoire d’amour avec des sentiments à l état brut, une nouvelle première fois, une nouvelle rencontre avec une nouvelle personne. Deuxième vie c’est ce que la traduction française de ce site en réseau signifie, et donc par conséquent rêver d’une vie parallèle où tous vous est permis, à condition de rester les pieds sur terre et cela n’est pas donner à tout le monde hélas. Faire la part des choses n’est pas chose aisée quand votre quotidien est d’être seul ou bien en mauvaise compagnie, et rêver que ce monde puisse être un site de rencontres pour construire quelque chose de concret, enlevez vous cela de la tête ! Tout ne sera que désillusion et amère déception, combien se sont brûler les ailes à croire au prince charmant venant vous délivrer et vous enlever de votre vie monotone et sordide bien souvent sans espoir d’un vrai bonheur.

Je ne vous parle pas de bon nombre de couples pour qui ce jeu fut la fin de leur histoire réelle, car rencontrer chacun de son coté, en ayant un état d’esprit malheureux, espérant que quelqu’un vienne les délivrer de leur monde si ennuyeux et soporifique, n’est que faux espoir avec tout ce qui en découle. Ces personnes croient en ce site comme un pur site de rencontres où il pourrait croiser leur âme sœur pour se délivrer du mal être qui les guette, ne vous y fiez pas, beaucoup de mal en perspective et cela va au clash inévitablement. Alors casser son couple pour une histoire de fesses réelle, car évidement beaucoup en joue mais cela reste éphémère, le rêve devient réalité un jour et amère au fur à mesure des semaines à venir, car le quotidien prend le dessus et finit par tuer tout ce que vous êtes venus chercher au début un simple amusement ou distraction d’une vie si routinière.

Oui, il faut prendre du recul, et être à l’écoute de ce qu’on veut vraiment ne pas rester indécis sur ce genre de site sinon vous allez droit à la catastrophe, et la chute ne sera que plus grande, mais des fois il y a des rencontres qui marquent bonnes ou mauvaises, et ceux là on voudrait ne les avoir jamais connues, et c’est une autre histoire à suivre prochainement, mes chers lecteurs, à bientôt pour de nouvelles aventures rocambolesques à souhait !

 

 

Partager cet article
Repost0
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 21:33

Chers lecteurs, vous qui me suivez pas-à-pas depuis bientôt quelques années avec mes aventures virtuelles et réelles, je vais vous conter l’histoire qui m’est arrivé sous peu et avec qui je crois que je touche au bout de ma quête éternelle de bonheur.

Il était une fois un prince qui retourna sur un site qu’il avait déserté depuis de nombreuses années et où il avait eu beaucoup de désagrément auparavant à cause de la jalousie maladive de certains et de la non compréhension d’autres sur ce que le mot amitié veut bien dire dans ce monde où le net a maintenant une grande part dans notre vie d’internautes. Il rencontra un après-midi ordinaire une princesse qui allait changer du tout au tout sa vie et sa conception du monde dans lequel il vivait actuellement reclus, refusant de donner la moindre confiance à une femme car lui-même fut blesser dans son passé par la trahison de celle qui croyait être à long terme celle que Dieu lui aurait peut-être permis de vivre de nombreuses années avec elle.

Cette princesse aux yeux bleus de mer d’été et aux cheveux blonds comme les blés, portait un surnom qui lui allait à ravir saphyr, comme la pierre précieuse du même nom aux douces couleurs chatoyantes de bleu azur, indigo, marine, ciel. Son éclat fut tel à notre prince qu’il ne put s’empêcher d’en admirer l’étincelant reflet qui s’offrait à lui, son sourire, ses yeux, sa grâce, sa beauté, sa silhouette vénitienne, il pensa aussitôt qu’elle venait d’ailleurs comme la chanson de Pierre Bachelet. Et il ne tarda pas à lui adresser la parole en privé pour connaitre d’où lui venait cette beauté intérieure, éclatante de vérité que très peu de néophytes peuvent voir sans un œil averti.

Elle était comme lui à la recherche de l’inaccessible, celui qui comblerait sa vie juste pas un beau regard dont la flamme dans ses yeux de couleur sombre ne s’éteint jamais, comme le feu qu’une vestale d’une douceur angélique allume pour les dieux qu’elle vénère. L’humour de ce prince dérouta en tout point cette belle princesse car elle aussi par un passé douloureux à surmonter avait terriblement de mal à faire confiance à la gente masculine maintenant. Ces deux cœurs brisés se sont rencontrés un après-midi glaciale de janvier et ensemble ils commencèrent à réchauffer leurs âmes pour faire fondre cette glace comme des neiges éternelles sur le plus sommet du monde sur cette terre. A eux deux ils débutèrent la longue et difficile ascension d’un monde inconnu encore à eux : le véritable amour est-il au bout de ce chemin dont la clarté nous aveugle en cet instant ?

Cette princesse au cœur pur trouva si charmant ce prince qui la dévorait des yeux, qu’elle eut un temps un peu de réticence à lui donner sa confiance, vu ce qu’elle avait pu subir des hommes auparavant. Mais il y avait dans les beaux yeux du prince un je ne sais quoi inexplicable, attirant, envoutant, surprenant, comme un vampire put fasciner une simple mortelle. Cette histoire impossible ressemblait étrangement à Edward et Bella de Twilight, où un fossé séparait ses deux êtres mais les unissait à la fois, le prince et la princesse étaient dans le même contexte, où elle n’était pas libre de vivre avec celui qu’elle avait choisi pour son cœur en déroute. Lui l’aimait à tel point qu’il ne pensait qu’à elle, jour et nuit, matin et soir, heures après heures, minutes après minutes, secondes après secondes, elle de son côté était au même stade de rêverie, de fantasme mais dans le respect de chacun de l’autre car là était leur grande volonté. Ne pas importuner l’autre dans sa vraie  vie de tous les jours et se retrouver pour partager de sublimes et voluptueux moments intensément, et démesurément délicieux à tout point de vue. Leur amour grandissait de jour en jour sans savoir lequel des deux aimait le plus l’autre, et le désirait ardemment d’être dans les bras de l’être aimé, et se blottir et sentir sa chaleur réchauffer enfin ce cœur austère privé d’amour véritable depuis bien longtemps. Aimer n’est pas une chose simple, ils allaient tous deux apprendre à leur dépend que beaucoup de gens les envièrent du bonheur qu’ils avaient construit de jour en jour et que un grain de sable pouvait gripper la machine par la suite. Mais elle et lui tenait tout deux bon, pour que leur histoire marche car c’était l’histoire de la dernière chance peut-être pour eux deux : elle pour des amours déçus sans trouver la bonne personne toujours prête à l’écouter à tout moment de la journée et à l’aimer surtout plus que de raison sans se poser la question pourquoi je l’aime lui et pas un autre, et lui à trouver son âme sœur celle qui partagerait un bout de sa vie si durement balloté d’histoires sans lendemain et surtout sans amour fou. Oui cet amour fou les subjuguait par moment, et finissait souvent par des larmes de bonheur intense pour tous les deux, le degré frémissant de cet amour unique, incompréhensible pour les autres, pour eux était d’un naturel déconcertant, d’une simplicité enfantine, aimer juste voilà les mots !

Elle se perdait dans son regard bien souvent, le regardant sans qu’il s’en aperçoive furtivement, se noyait dans ses pensées les plus intimes devinant avant même de prononcer une parole de sa bouche ses pensées les plus secrètes, car c’est cela le vrai amour deviner l’autre avant qu’il ne vous parle par des mots, juste par le regard doux et mélancolique à la fois. Lui l’aimait comme un fou, un amour fou ne pouvant le décrire tellement les mots manquaient pour l’exprimer à sa juste valeur. Mais où irait-il tout deux comme çà, bon ce n’était pas un amour sans lendemain car tous deux faisaient des efforts surhumains pour être le maximum ensemble et de savourer chaque instant comme un éternel recommencement de quelque chose qui n’ont jamais vécu ni l’un ni l’autre.

Amour toujours, amour éternel, amour aux mille feux de Bengale, amour serein, amour passionnel, amour subtile, amour enivrant que de mots encore à savourer comme une glace avec l’être aimé en soi. Comme le roi Salomon, le prince s’enivra de sa belle conquête sa belle princesse, sa reine de Saba, belle comme un cœur enflammé, intelligente et instruite comme lui il était, il ne cessa de lui déclarer sa flamme à sa façon , celle dont elle n’avait pas l’habitude, une façon romanesque de dire juste je t’aime du plus profond de son cœur car c’était pour de vrai qu’il aimait, la chérissait tant pour tout ce qu’elle était, quelqu’un avec un grand cœur généreux, sa promis qu’il attendait patiemment au bout de ce sentier un début d’année de 2010. Voilà un bon commencement après tant de malheurs, de désarrois, car il sut  et il compris que c’était elle qu’il attendait depuis tout ce temps et elle pensait la même chose, mais ne lui dit pas elle le fit juste par ces simples mots enivrant d’un bonheur absolu recouvert de miel et de douceur, qu’elle aimait partager avec l’homme qu’elle choisit parmi tant d’autre car lui seul détenait la clé de son cœur par un humour déroutant et un sourire ensorceleur. Samir, toi l’homme qui partage ma vie je te dis ces quelques mots maintenant, je t’aime pas comme on peut aimer d’habitude, je t’aime plus que de raison et pour le reste de ma vie, merci de me donner tant de bonheur, j’ai retrouvé avec toi un peu de sérénité là où je croyais  tout avoir perdu, tu m’as redonné confiance en moi-même et en l’amour le plus vrai qui soit au monde , le plus honnête, le plus beau , le plus pur qu’il soit, je t’aime à n’en plus finir mon amour, ta princesse, ta saphyr, ton joyau pour qui tu te bats chaque jour pour te garder auprès de toi pense à toi chaque jour n’en doute jamais mon beau prince, mon bel émir d’un pays lointain, boussa hlouwa ya rais habibi.

 

debut avril 2010

Partager cet article
Repost0
22 octobre 2009 4 22 /10 /octobre /2009 18:25

Me revoilà parmi vous, mais cette fois après maintes souffrances, je fus en accord avec moi-même et mon principe de vie surtout en ce qui concerne ma façon d'aimer et d'approcher la vie et surtout ma vie celle d'une passionnée convaincue de l'amour avec un grand A !

Ceci est mon 30 ème article dans l'ordre où j'ai pu les écrire depuis presque 3 ans à me confier mes joies et mes peines dans mon blog. Ce chiffre 30 rime avec un homme qui fêtera ces 30 ans le 20 novembre prochain et quel plus beau cadeau que de lui écrire ces quelques mots qui viennent du plus profond de mon coeur, même les plus secrets. Après ces quelques mois de souffrance dans mon coeur si assombri par de funestes nuages noirs et inhospitaliers, le soleil réapparut dans ma vie par un jour d'été bleu azur comme il se doit. Notre rencontre fut le hasard de pas grand chose, une envie d'ailleurs de visiter un tchat qu'un ami m'avait recommandé et là patrata, je fus subjuguer par la cam d'un homme solitaire, silencieux et secret, dont les yeux m'ont donné envie de le connaitre mieux, par la suite.

Ce fût la première fois que j'eus le coup de foudre pour quelqu'un alors que d'habitude ce fut les hommes qui l'ont pour moi. Mais là un je ne sais quoi m'attira à lui, un quelque chose de profond et de sincère, un moi limpide et si mélancolique que la vie ne lui offrait pas et que je fus la première à lui offrir : le rêve d'un idéal au féminin avec tout le charme qui va avec! Tout deux éprouvés par des histoires sans lendemains et qui nous touchèrent au plus profond de nous-même, nous ne voulions pas recommencé les mêmes erreurs passés avec des personnes qui méritaient pas notre amour. Je mis deux jours à conquérir ton coeur si vailllant fut-il, mais à la fin tu cédas anfin à ma grande satisfaction d'une nouvelle vie qui s'offrait à toi encore plus belle que celle promise que tes rêves les plus fous et inimaginables.

Ma conception de la vie te surprit mais tu acceptas ce nouveau défi qui s'offrait à toi aimer à nouveau sans contre partie, sans rien devoir à qui que ce soit sauf à lautre, de lui rester fidèle de coeur, et même de corps jusqu'à ce que toi même tu trouves ton âme soeur, la vraie et l'unique, la femme de ta vie pour fonder un foyer et vivre heureux jusqu'à la fin de tes jours.

Partager ma vie n'est pas chose facile car j'en ai découragé plus d'un, à cause de mon esprit libre et si romanesque soit-il, et surtout mon caractère bien trempé à la lame aiguisée par des paroles intransigeantes car j'ai toujours su ce que je voulais dans la vie, comme toi d'ailleurs. Peut-être que c'est cela qui nous rapprocha l'un de l'autre une parfaite connivence de nos deux moi intérieurs et existentiels, et nos envies d'aimer quelqu'un pour ce qu'il était vraiment!

Avec toi tous mes démons du passé ont fait place à un avenir plus serein et plus équilibré qu'ils ne l'ont jamais été. Ton attitude à la fois secrète et distante m'ont poussé à en savoir plus sur l'homme que tu étais vraiment, celui que tu cachais aux autres par ton attitude froide et glaciale parfois, comme si tu avais monté un mur infranchissable devant toi pour que personne ne puisse découvrir qui tu étais vraiment : un homme bon et loyal, honnête, amoureux secret et transi à la fois, tendre quand tu te donnes les moyens de t'exprimer, un brin drôle quand tu veux délirer, un peu bouguon sur les bords quand quelque chose ne va pas dans ton sens, un regard lumineux comme ton prénom l'indique "dine", un être délicat quand on a su tranpercer ton coeur recouvert d'épines, quelqu'un de charmant et mélodieux par les chansons que tu aimes écouter avec moi, une personne courageuse et sensée par ton travail assidue pour ten sortir dans ce monde de brutes et d'injustices de tous les jours, et surtout un homme passionné au grand coeur car quand il aime vraiment quelqu'un pour lui c'est pour la vie il ne peut en démordre et c'est tout cela que j'aime en toi mon badreddine chéri, la lumière de ma tendre existence présente, avec toi je revis enfin, je renais de mes cendres tel le même phénix qui meurt à chaque histoire d'amour gachée, mais là c'est le bon je le tien et je ne le lacherai pas pour tout l'or du monde.

I love you my lover my boyfriend, ich liebe dich, nhabek ya omri habibi, ya badreddine , mon coeur éternel, ma raison de vivre sur cette terre, ma plus belle chance d'être enfin heureuse et amoureuse folle, moi ta mahboula comme tu dis si bien, je t'aime tout naturellement et du plus profond de mon coeur pour l'éternité absolue, comme une étoile qui brille de mille feux dans la voie lactée de cette galaxie si lointaine et si prêt à la fois, boussa partout mon amour...ton ange adorée.

Partager cet article
Repost0
22 octobre 2009 4 22 /10 /octobre /2009 18:24

Bonjour à vous chers lecteurs, me revoilà pour vous conter à nouveau mes aventures romanesques et rocambolesques selon certains d’entre vous. Après une grande déception de plusieurs mois, me voilà à nouveau seule avec moi-même et ma destinée surtout.

Après de multiples souffrances je crois que moi aussi je méritais un peu de ce bonheur tant promis et si dur à acquérir et voilà quelqu’un dont je m’attendais pas m’a offert son cœur et comment ne pas résister à l’appel du large, de l’évasion et de cet nouvel amour qui vous tend si gentiment la main. Noureddine voilà son nom, le lumineux en arabe, oui il porte bien son nom car il a su me faire voir la lumière au bout du tunnel non pas de la mort mais de la vie éternelle celle que je vis maintenant en sa compagnie. Avec lui j’ai retrouvé une certaine sérénité si longtemps recherchée et dont je découvre le vrai sens maintenant. Tu es quelqu’un de bien noureddine mon chéri je le nierais jamais cela et même au-delà, tu as un pouvoir de séduction que beaucoup d’hommes peuvent t’envier ce sont tes yeux bleus magnifiques car quand je te regarde je me noie dans ce bleu couleur océan, couleur de la mer aussi comme les miens aussi. Avec ton teint mat de peau tes yeux ressortent comme deux feux dans cette nuit noire où j’étais plongée depuis des mois, sans voir la fin de mon cauchemar que je vivais éveiller. Et tu es arrivé toi seul à me dire que depuis des mois tu m’aimais en secret, j’ai trouvé cela très touchant et même romantique, et il y avait qu’à une amie à qui tu t’étais confié et elle ne m’a même pas touché un mot gardant pour elle-seule ce secret lol !

Oui mon chéri, tu es là prêt de moi maintenant et j’en profite pour dire au monde entier je t’aime pour ce que tu es, quelqu’un au cœur pur et tendre à souhait comme des machmalos qui fondent au dessus d’un feu qui brule dans une cheminée un soir d’hiver. Mon bonheur est dans le pré comme disent certains mais moi il est dans ce désert celui du Sahara qui me sépare de toi là où tu vis avec ta famille. Au milieu de tous tes animaux domestiques ou de compagnie que tu soignes avec amour et dévouement, tu penses à moi je le sais et je le sens. Tes pensées vagabondent vers l’élue de ton cœur cette fille aux yeux d’un bleu azur comme un ciel d’été en juillet, celle dont tu es tombée amoureux la première fois que tu l’avais vu, mais que tu ne pouvais pas lui dire tes sentiments car tu ne piquais pas la copine des autres comme tu le disais si bien. Et quand tu me regardais en cam si par malheur je en souriais pas tu m’en faisais la remarque gentiment en room en me taquinant et moi je ne voyais rien, je ne voyais pas qu’un attachement plus profond était en train de naitre en toi : c’était l’amour. Et quel amour, un amour respectueux en tout plan, on ne sait rien caché de nos passés respectifs avec nos bons et mauvais cotés, nos expériences plus ou moins malheureuses en amour, nos déceptions amères et nos bonheurs de tout petit rien. Oui mon tendre cœur je t’aime profondément et je ne veux que rien ne gâche ce bel amour, seul une seule chose pourra nous séparer et je le sais d’avance mais c’est la vie qui le veut c’est que tu trouves ta belle celle dont tu feras vraiment ta femme, celle qui te donnera tes enfants car moi hélas pour toi je ne serai à jamais qu’une hourya et je l’accepte car je t’aime tant. Pour l’instant je profite des moments présents avec toi et je savoure chaque seconde comme si c’était la dernière qu’on est à partager tous les deux.

L’amour sera plus fort que tout, plus fort que nos histoires passées qui restent bien derrière nous, car nous avançons ensemble sur le chemin du bonheur éternel et céleste, car nous nous aimons d’un amour si pur que rien ni personne ne pourra nous séparer maintenant que notre amour s’est dévoilé au grand jour. Alors aimons nous jusqu’à l’infini, jusqu’à ce que nos yeux en deviennent de beauté de te regarder tous les soirs sur skype ma patate chérie lol mdr ! Je t’aime noureddine ne l’oublie jamais, tu es dans mon cœur à tout jamais mon tendre chéri à moi rien qu’à moi. Tu as confiance en moi depuis le début qu’on se connaît et je serai l’honoré crois moi, même si je sais que quelquefois tu es jaloux mais sache que personne d’autre n’est mon dans mon cœur à part une seule autre personne et tu la connais car je vis avec elle depuis bientôt 17 ans.

Avec toi je veux que cela dure éternellement mais laissons juste le temps faire les choses et on verra où cela nous mènera, j’aime être bercée par des vagues d’une douceur indescriptible et incomparable et quand je vois ton sourire je me dis cet homme il est heureux en ma compagnie et cela fait plaisir à voir au moins !

Nhabek ya habibi kalbi, ya omri, ya shams, ya najma boussaaaaaaaaa ya noureddine !

épilogue : comme souvent tout a une fin, toi aussi tu as mené notre histoire vers la porte de sortie en me demandant l'impossible comme beaucoup de crevard que j'ai pu rencontrer sur d'innombrables tchats, ben non, ce fut lexcuse c'est vrai de te quitter mais passer de l'amitié à l'amour il y a qu'un pas certes mais pour nous deux ce n'était qu'un sens unique, ce ne fut pas de l'amour que j'eus pour toi mais de l'amitié très profonde c'est tout, toutes les bonnes choses ont une fin mais il fallait que tu l'acceptes après quelques mois ce fut le cas, on est resté en bon terme sur le net, alors bonne chance à toi pour ta nouvelle vie, moi la mienne me reserve d'autres surprises plus belles encore, enfin je l'espère!

Partager cet article
Repost0
22 octobre 2009 4 22 /10 /octobre /2009 18:23

Après 18 mois de haut et de bas, tu as décidé de me laissé seule sans sommation, sans m'avertir, tu as préféré m'abandonner pour sauver ton couple en perdition, j'accepte, mais est-il encore à sauver? Quand je t'ai rencontré tu etais à la recherche de quelque chose de précis une écoute compatissante à tes problèmes personnels et j'ai été là au rendez-vous à te soutenir moralement quand ça n'allait pas! Toujours présente à t'attendre en vain même parfois, pendant des heures devant mon pc, et n'espérant que ton apparition pfffffff que j'ai été conne mon dieu quand j'y pense!

Tu as préféré écouter la femme de ta vie, la mère de tes enfants, celle que tu as épousé au bout de 4 jours de rencontre, quelle utopie de baser son mariage sur une rencontre d'un soir et même basé sur le sexe lui-même voir le mensonge respectif, le preuve maintenant tu déembulles seul sur frog à la recherche de quelque chose que ta femme n'a pas su te donner durant toute votre vie commune. Lorsque tu m'as rencontré on était tous les deux à la recherche de la même chose : un peu de tendresse, d'attention et surtout d'écoute et beaucoup d'amour. Oui l'amour est-ce que tu sais ce que ce mot signifie encore aujourd'hui toi qui m'a bercé de tant de désillusions à me faire croire que j'étais la femme de ta vie, l'unique avec qui tu aurai aimé partagé ta vie celle d'un simple mortelle ou d'un ange au paradis. Tu m'as dit tant de choses comme vouloir réaliser certains rêves avec moi, me prouver ton amour chaque jour qui passe, de l'amour tu es passé à la haine, pourquoi, parce que tu as écouté que la voix d'une seule femme la tienne. Et moi dans tout ça tu me dis que notre histoire n'a jamais existé au bout de 18 mois qu'on a passé ensemble sur le net, que je n'étais qu'un jeu à tes yeux, un sublime amusement, un entracte dans ta vie misérable qu'était la tienne. Moi la mienne de vie était splendide mais j'avais juste besoin d'un confident quelqu'un qui me respecte pour ce que je suis et rien d'autre mais tu n'as pas été à la hauteur, rien d'autre qu'un jouet avec qui tu as pu t'amuser et surtout d'en rire. Si je critiquais comme tu le dis si bien ta femme , c'est pour qu'un jour tu ouvres les yeux sur quelque chose que tout le monde sauf toi, tu es cocu mon cher, oui tu l'es, elle s'amuse à te manipuler à sa guise tu es son joujou, un instrument de son bon plaisir, et tu gobes toutes ces belles paroles mais elle n'a pas la science infuse. Tu me dis que je ne te respecte pas quand je dis du mal d'elle , mais de mon mari tu ne peux rien en dire sauf qu'il ta permis une seule chose c'est d'aimer sa propre femme en franchissant pas certaines barrières comme celle du sexe par exemple.

Ma psy m' a toujours dit de faire attention à ce genre de relation avec toi, car il fallait que je préserve ma vie de couple avant toute chose. Je voulais qu'une seule chose être aimée pour ce que j'étais vraiment au fond de mon coeur, une personne vraie et authentique comme on ne fait plus hélas. Tu as su profiter de ma grande génerosité pour m'extorquer de l'argent et tout ce qu'il fallait avec en repoussant les remboursements jusqu 'au bout, et cette fin est arrivée ça t'arrange bien car tu n'as jamais eu l'intention de me payer les frais de room que nous louons tous les deux. Nabil je t'ai idolatré comme je l'ai jamais fait avec personne, je marchais les yeux fermés à tes cotés, mais là c'est toi qui m'a déçu et non pas moi comme tu me l'a dis si bien. Croire une peste comme ta femme, une vipère je dirais même, tu verras qu'après quelque temps j'avais raison, et tu t'en mordras les doigts crois moi, tu n'as toujours pas compris qu'elle a tout fait pour nous séparer le jour où elle a su notre relation. Et toi con con comme tu es tu as gobé son air de dire c'est bien parce que c'est elle que je te laisse l'aimer, et que je ne te demanderai pas de choisir par la suite, mais réfléchis c'était pour mieux t'entuber encore, car après ce fut la berisina. Harcèlement télephonique nuit et jour c'est moi qui l'est eu, pas elle, regarde son journal d'appel bon sang, et insultes c'était elle envers moi au téléphone, pas de chance devant témoin car pascale a tout entendu hélas pour elle, et soi disant enregistrement de ce que j'ai dit, evidemment elle m'a mise a bout comme elle le souhaitait, encore faut il qu'il est existence de ces preuves mdr.

Réfléchis dans ta petite tête d'aveugle et sourd, qui a accès à ton pc pedant ton sejour à l'hosto, qui entre parenthèse, tu me reproches de ne pas avoir été là pour toi je ne le savais pas ton état de santé à ce moment des faits comment aurai je pu le savoir, normal elle a piqué ton portable pour que je ne puisse pas t'appeler et me harceler au tel pendant tout ce temps que ce soit moi , mon mari , mes amis. Regarde ce qu'elle a fait elle a tout fait pour que tu ne restes que seul au monde sans personne à qui parler, car elle veut le contôle exclusif de ta vie depuis toujours, elle veut que tu sois forgé comme elle l'entend un homme soumis et docile, alors que c'est toi qui ramène le salaire ptrrrrrr. Les exemples fusent dans ma tête, mais sache que tu as joué avec moi mais tu as perdu gros : l'estime des gens qui t'entourent Nabil car tout le monde a vu et lu ce que tu me disais et me parlais durement parfois en room. Il y a des témoins c'est génant ça, même c'est con ça, tu n'auras pas raison cette fois avec moi , car là tu vois tu t'enfonces tout seul mon pauvre. Oui je t'ai aimé à en mourir, oui pour toi j'ai fait l'impensable prendre des medocs pour en finir avec la vie et te rejoindre au paradis comme on s'était fait cette promesse. Serieux tu ne m'as jamais mérité j'étais ton souffre douleur au quotidien, ton pushing-bull, ton bouche-trou quand avec ta femme ça n'allait pas, j'étais le tampon entre vous deux mais ça marche plus Nabil crois moi, je me suis réveillée un jour en me demandant ce que j'ai bien pu te trouver, ben franchement rien d'extraordinaire sauf un homme en manque d'expérience nouvelle d'avoir une jeunette dans sa vie vu que sa femme malade et incapable de le satisfaire sexuellement n'assumait plus au lit! C'est clair étant célibataire j'aurai cédé à tes avances mesquines et sournoises pour m'attirer à toi, mais voilà mon bonheur dans ma vie est ma famille comme tu le dis si bien, courre après toutes les meufs de la terre entière ta réputation est à jamais terni sur le net, crois moi que j'ai tout fait pour et moi au moins j'ai dit la vérité, car ca sert les copies colle mdr de soso!

Tu as bien joué, ben maintenant tu vas bien rire, car comme dit si bien ta femme en me découvrant la noirceur de ton âme, là j'ai vu le vrai Nabil incapable de tenir la moindre promesse, et surtout d'avoir de vrais sentiments pour qui que ce soit sauf sa petite personne en égoiste que tu es, oui c 'est ton plaisir avant tout de mâle qui a prédominé, et pas mon égoisme à moi de vouloir te garder à moi comme tu as su si bien me le dire. J'ai jamais voulu clashé ton couple mais j'ai mis le doigt sur vos problemes personnels entre toi et ta femme cherie mdr, celle qui te fait passer pour un bouffon devant toutes ses copines car elle les écoutent attentivement pour mener à bien une traque sur le net en me fesant passer pour une pute pour ce que je ne suis pas. Si vraiment j'avais été aussi méchante que cela, j'aurai tout dit à ta femme de nos petits secrets intimes mais j'avais promis de garder le silence, et à combien d'entre nous tu as su profiter je le saurai jamais, tu m'as jamais aimé à t'entendre alors pourquoi me promettre de demander ma main dans un supermarché à genoux, et me voler un seul baiser, et de passer une seule nuit à ton hôtel comme roméo et juliette à dormir l'un à coté de l'autre sans se toucher par respect de notre pacte du début.

Tu vois Nabil tu as tous les torts contre toi, tu as tout perdu même moi, mais moi j'ai regagné ma liberté de cette oiseau enfermé dans une cage que tu m'avais mis un jour sur frog, par amour pour toi j'ai tout acceptée aveugle et sourde que j'étais alors que tout le monde me disait de faire attention surtout mon mari qui avait vu clair de ton jeu de séducteur avec sa crise de quarantaine dépassée. Reste où tu es c'est très bien, moi je reste de mon coté qui est la lumière toi tu es dans celui qui est obscure, moi je retrouve la sérénité de mes débuts, toi constemment tu te batteras contre tes démons d'une jeunesse que tu n'as pas eu avec une belle française jeune et naive surtout. Par des belles paroles, tes minauderies tu as su endormir ma méfiance jusqu'à la fin sauf que moi après mes vacances à center park en famille j'avais décidé dès mon retour de t'envoyer une lettre celle de ma rupture définitive avec toi car il était temps que tu me prennes plus pour une conne depuis longtemps, naive je l'ai été mais ouverte d'esprit je le suis, passe ton chemin seul a regretter un jour la femme que tu as soit disant tant aimé, pffffffffff que du blabla encore, reste dans vie de misère affective que tu as su te construire et laisse les gens honnêtes et francs vivrent leur vie.

Sache que 18 mois avec toi je ne les oublierai jamais, on a eu quelques bonheurs ensemble, mais beaucoup de rancoeur et d'amertume surtout à cause de nombreuses larmes versées, de nombreuses crises de jalousie de ta part, de nombreuses chances données pour qu'on se remettre ensemble après chaque dispute, alors ta comédie de pleurer en cam ne marchait plus avec moi, je restais froide et indifférente car tu voulais encore endormir ma méfiance comme toujours. Voilà la fin d'une histoire qui n'a jamais existé alors bravo je dis mais n'oublie pas de nombreux témoins ont assisté à notre vie en tant que couple sur le net, alors à ton avis que vont ils en penser et surtout qui croire, quelqu'un comme moi qui a su toujours montrer pattes blanches à tous ses amis ou quelqu'un comme toi qui passait son temps sur le pc et 5 ans de frog à ne pas savoir son passé. Tu sais Nabil tout ce sait un jour et crois moi je ne tarderai pas à découvrir beaucoup de choses à ton sujet ce qui me prouverait non seulement que tu t'es bien foutue de ma gueule mais que ta sournoiserie et ta fourberie en fera fuire plus d'un de tes soi-disant amis sur frog. On en connait qu'une personne qu'en la cotoyant jour après jour et encore, on se trompe souvent sur elle quand les moments penibles arrivent.

En tous cas, merci pour cette leçon de vie maintenant mon roman sur ma relation avec toi sera complet et tres instructif, et tu ne pourras jamais m'empêcher de le publier et surtout de faire voir au monde entier ta vraie personnalité bien cachée, advienne que pourra! Un amour perdu j'en ferai un best seller crois moi, tu m'as dit un jour que j'avais un don pour l'écriture mais là je me surpasserai au moins pour un pulitzer lol! A la tienne Nabil, fêtons dignement la sortie glorieuse de mon roman, et là je serai aux anges si je passe sur toutes les tv pour les émissions culturelles de littérature. Bonne chance à toi dans ta petite vie execrable, moi je m'envole vers d'autres cieux celui de la gloire!

Partager cet article
Repost0
22 octobre 2009 4 22 /10 /octobre /2009 18:22

Un soir d'automne, je découvris un trésor enterré très profondément, et là je sublimais à l'admirer, ce trésor ce fut toi, et tout ce qu'il y avait avec, ta famille, ton travail, tes espoirs de jours meilleurs, et ton souhait de trouver enfin quelqu'un à qui parler et à qui confier tous tes secrets.

Oui Nabil je fut ta confidente à certains moments de ta vie, celle sur qui tu pouvais compter quand ca n'allait pas dans ta vie de tous les jours, avec ta femme ou ton boulot. J'étais la gardienne de tes secrets et je le suis encore même si on t'a dit le contraire, mais cherche au fond de ton coeur pourquoi on en est arrivé là, cherche bien on a loupé une étape à notre voyage pour être totalement heureux : c'est l'honneteté envers les nôtres, tout simplement ça.

J'ai aimé nos longues discussions nocturnes, à pas d'heures, nos délires de tous les jours, nos rencontres opportunes, comment oublier un homme tel que toi, non je ne pourrais jamais , mais voilà tu m'as rejeté de ta vie comme si je n'existais pas , comme si tu m'aimais plus, voila tout le mal que je ressens au fond de mon coeur maintenant. Toi l'homme que j'ai adoré, idolâtré, tu n'as pas su ecouter mes SOS quand il le fallait, à voir que notre situation à tous deux s'enlisaient car il nous manquait cette rencontre ultime entre deux êtres qui s'aiment, cet espoir d'un jour meilleur, d'un renouveau dans notre vie. Je ne veux pas croire qu'à l'heure actuelle, tu me renies définitevement, car tu me l'aurai dit que tu m'aimais plus, mais voilà nos chemins se sont séparés par des circonstances facheuses.

Nous avons plus la même vision de la vie, c'est ça le probleme entre nous, toi tu es un homme moi une femme, maintenant blessée au plus profond de son être par l'homme qui l'a rejeté définitivement. Tu refuses toute discussion à toi de voir mais j'ai tellement besoin d'entendre de ta bouche que tu m'aimes plus, là je comprendrais seulement que tu me reniais pour cela. Aujourd'hui mes larmes sont amères, doublement même, se faire rejeter encore dans sa vie, c'est ce que j'ai subi autrefois par ma belle-famille, cette blessure s'est réouverte sur un passé que j'essaie d'oublier tant bien que mal. A l'heure d'aujourd'hui je fais tout pour t'oublier mais je n'y arrive pas , on a tant partager de choses ensemble des bons et des mauvais moments dans notre vie.

Oui Nabil chéri je t'aime encore vois-tu malgré ton rejet, comment oublier un homme tel que toi, c'est impossible mais il va le falloir un jour car on ne vit pas avec son passé mais son présent. Tu sais malgré nos disputes incessantes, j'ai été quelqu'un d'heureuse avec toi car on a partagé beaucoup de choses et je ne les oublierais jamais soit en sur, tu me manques Nabil crois moi, malgré la pression de mon mari pour que je te quittes, je m'obstine à aimer un homme que j'ai aimé plus que tout au monde. On ne peut pas tourner une page de 18 mois de notre vie sans des regrets, une certaine amertume d'un bonheur passé, d'un bonheur si idéal avec toi, d'un rêve à jamais qui s'est envolé comme cet oiseau que je suis et qui n'aime que sa liberté dêtre aimé par qui il le souhaite. Tu as fait de moi la femme que je suis maintenant, on a beaucoup changé l'un et l'autre pendant cette periode d'amour entre nous, même si ce n'était pas évident, tu as su être mon pigmalion, qui a créé une statue telle qu'il la voulait, à aimer simplement quelqu'un.

J'ai la nostalgie de tous nos bons moments, maintenant qui seront à jamais éteint et j'en souffre que crois tu, je le cache à tout le monde, je fais croire à tout mon entourage que je ne souffre pas de la situation, mais c'est faux. Mon mal être est bien réel et j'ai peur que ton désepoire de m'avoir perdu déteigne sur moi. Tous les message que j'ai pu te laisser, c'était de la colère en moi car tu m'avais abandonné comme une grosse merde et je ne l'acceptais plus, j'avais besoin de dire ce que mon coeur ressentait de la haine de m'avoir abandonné comme ça moi qui t'ai toujours soutenu quoiqu'il arrive. Un jour on s'est fait une promesse t'en souviens-tu quoiqu'il arrive on s'aimerait toujours, pour ma part je l'ai respecté cet engagement mais toi, qu'as tu dans ton coeur pour moi vu que tu refuses de me parler.

Rien ne sera plus comme avant Nabil, mon adoré, ou je t'appelle encore ainsi même si c'est la dernière fois que je te le dis, car mon coeur le voit comme ça, j'aurai aimé qu'on règle certaines choses ensemble mais bon tu t'y refuses tanpis. On était un exemple pour tout le monde d'un amour absolu entre nous , voire fusionnel et éternel, et je pense qu'il le resterait même gravé dans les annales des histoires d'amour. Je regrette qu'une seule chose c'est de ne pas t'avoir rencontré une seule fois pour te dire je t'aime et te serrer très fort dans mes bras, et t'avouer que tu es l'homme de ma vie, celui dont j'ai toujours rêvé en secret, étant plus jeune. Pourquoi le destin d'acharne t'il contre nous, contre notre couple, notre histoire de vouloir être absolument heureux malgré l'opposition de nos deux familles respectives. Je sais que tu souffres autant que moi au jour d'aujourd'hui, ton mal être je le ressens à travers ton refus de me voir et de me parler. Moi mon mal être s'est transcrit en une autre crise d'épilpsie au choc de ne plus te voir et t'entendre, au besoin de mourir a jamais car j'ai perdu lêtre que je chérissais le plus au monde, toi Nabil, toi mon prince que j'aimais tant, par ton sourire tu as su illiminer ma vie, pour toi j'ai sacrifié et fait des concessions mais ca en valait la peine crois moi, car je t'aimais du plus profond de mon coeur.

Même mes larmes aujourd'hui ne m'empecheront pas t'écrire à l'homme que j'aime, à qui j'ai tout donner ma vie, mon amour, mon âme , mon sang,mon esprit, ma loyauté, ma sincérité, ma fidélité, mon appartenance à une vie de tous les bonheurs même mini soit il. Oh oui que je t'ai aimé et je t'aime encore, et je t'aimerai jusqu'à mon dernier souffle. Beaucoup de mes mails sont basés sur la colère d'être rejeté par toi, mais je ne pensais pas tout ce que je t'ai dit , on m'a mis hors de moi et mon pétage de plomb comme tu le dis si bien a eu lieu, et toi le tien a du se passer également mais différement je pense. Maintenant tout ce qu'on a vecu ensemble par bien des épreuves est en train de nous séparer, j'aurai aimé que notre amour reste bien caché crois moi et à jamais, mais il en fut autrement hélas.

Je peux te dire une seule chose que mon coeur reste ouvert encore à tout ce que tu pourras me donner un jour si tu le désires quand tu l'auras décidé, car avoir partagé tout ce qu'on a partagé en 1 an et demi , c'est bete de tout avoir gaché sur un seul quiproquo. Pour ma part sache personne te remplacera, car tu es irremplaçable et tu les resteras jusqu'à la fin de mes jours même si j'ai cru que mon dernier jour était arrivé vendredi dernier car j'ai evité de justesse un camion en voiture en rentrant de ma psy, j'étais ailleurs à penser à toi, et sincèrement j'aurai voulu foncer dans ce camion et ma derniére pensée avant de mourir aurait été pour toi car je t'aurai attendu au paradis comme la promesse qu'on s'était faite. Le pardon est quelque chose qui s'acquière au fur à mesure du temps, et je t'ai toujours dit que je pardonnais toujours au gens que j'aimais le plus au monde malgré les disputes et les paroles blessantes. Dans ma religion le pardon c'est un signe de tolérance et sur d'abnégations à oublier les mauvaises pensées. Je suis rancuinère et vindicative, maintenant tout est derrière moi, et je vis la vie présente j'espère à tes cotés même si toi tu t'y refuses, je t'aimerais toujours même en cachette comme toi tu le fais si bien. Avec le temps nos blessures se cicatriseront, mais voilà le temps, c'est le temps, seul il pourra guérir ces blessures qu'on s'est infligé tous les deux.

Pour épilogue, mon couple a été aussi mis a mal, car cyrille m'en a voulu pour ta dette et les engueulades pleuvaient, j'ai du plus d'une fois te voir en cachette de lui, et après ma crise il voulait t'étriper grave. Je m'en fous car moi je t'aime et je sais qu'il me voit tous les jours en train de pleurer ne sachant pas comment me réconforter, il sait que c'est toi seul qui pourra me redonner le sourire et j'attends son autorisation pour te revoir en public.

Le seul truc que je vais regretter c'est de ne pas accompagner Pascale en novembre, non pas que j'ai pas l'argent mais que le courage me manque d'aller te voir, crois moi si j'avais eu mes papiers à l'heure actuelle de fait j'aurai pris le premier avion pour aller te voir aller-retour enfin et même à affronter ta femme vu que tu ne travailles pas pour le moment. J'aurai voulu que tu lises dans mes yeux que je tiens toujours à toi et à ton amour qui me manque et me manquera jusqu'à la fin de mes jours. Mais comment vivre quand l'autre vous aime plus?

Un seul être vous manque et votre coeur est dépeuplé, Nabil je t'aime et t'aimerai à jamais, boussa ya omri

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Amour Virtuel
  • : ma vie sur le net : mes joies et mes peines à travers mes différentes rencontres
  • Contact

Recherche

Pages

Liens